Couture,

Ma Robe Elvira de Gaël Couture Bordeaux

titre de catégorie : couture

Aujourd’hui je vous présente le tout nouveau patron de Gaël Couture Bordeaux : la robe Elvira. J’ai eu la chance de tester ce nouveau patron tout spécialement conçu pour les tissus jersey. En ce qui me concerne, j’ai choisi de réaliser ma robe dans une suédine bordeaux, mais ça je vous en reparle plus bas !

Si vous n’avez pas encore votre tenue pour le réveillon, pas de panique ! Dites-vous que ça ne pourra pas être pire que moi l’année dernière qui me suis décidée à coudre ma robe Carole de Fibremood le 23 décembre pour le réveillon du 24 … La bonne nouvelle, c’est que le nouveau patron de Gaël Couture Bordeaux est parfait pour avoir une super jolie robe en quelques petites heures seulement !

La robe Elvira de Gael Couture Bordeaux est une robe patineuse avec des manches trompettes (bien que j’ai modifié cette partie là). Elvira est une robe réversible, avec une fausse patte de boutonnage qui peut être portée devant ou derrière. Pour ma part, j’ai choisi de la porter dans le dos. C’est un patron spécialement conçu pour le jersey, ce qui est très pratique pour une robe de réveillon … on peut manger autant qu’on veut en étant à l’aise !

Le petit plus d’Elvira ? C’est en réalité un patron 3 en 1 ! C’est à la fois une robe, mais également un faux gilet ainsi qu’une jolie jupe patineuse. De plus, les explications du patron sont vraiment très bien détaillées et illustrées. C’est un vrai jeu d’enfant que de coudre cette robe. De plus, comme c’est un patron fait pour des tissus jersey, elle se coud vraiment vite. Certainement encore plus vite avec une surjetteuse, mais en ce qui me concerne, je l’ai cousue à la machine à coudre et cela s’est très bien fait.  

Coudre de la suédine …

Pour coudre ma robe Elvira, j’ai choisi une suédine bordeaux extensible de chez Mondial Tissus. Je me suis dit que ça apporterait une touche plus hivernale à ma robe et un peu plus festif. Je trouve que c’est une matière très douce et donc très agréable à porter. Et en plus, c’est un tissu qui ne s’effiloche pas donc cela signifie que les ourlets n’est pas nécessaire. Et ça c’est un avantage considérable lorsqu’on voit la circonférence de la jupe !

Cela semblait être une bonne idée. Je dis bien semblait parce qu’en réalité, ça a été une vraie catastrophe. Aucun rapport avec le patron évidemment, mais le tissu a fait beaucoup de dégâts ! Malgré avoir été lavé, il a déteint un peu près sur tout ce avec quoi il était en contact. J’ai donc terminé ma robe avec une machine rose (et merci la gomme magique de Mr Propre d’ailleurs), des traces roses partout où j’avais posé mes mains avant de me rendre compte que j’en mettais partout. Même le meuble derrière moi a eu des traces alors que je l’ai à peine effleuré avec la robe en prenant les photos … Ce fut dont la première – et la dernière fois – que je cousais de la suédine ! Je laisse malgré tout une chance à la suédine camel, qui parait-il, ne déteint pas autant. Mais je ne suis pas prête à recommencer de si tôt en tout cas !

Malgré cela, je suis vraiment contente de ma robe Elvira, car je trouve qu’elle taille très bien. J’ai réalisé une toute petite modification au niveau des manches. J’ai préféré des manches resserrées en bas par un élastique plutôt que les manches trompettes du patron pour lesquelles je n’avais pas un métrage assez conséquent.

Et petit bonus, à l’occasion du lancement du patron, Gaël Atelier Couture vous offre -30% jusqu’à dimanche sur son patron Elvira ! C’est le moment de se coudre une petite robe de dernière minute non ?

Passez de joyeuses fêtes,

Bye

aucun commentaire

Laisser un commentaire