Couture,

Ma robe Charlotte de Fibremood

titre de catégorie : couture

Voilà une robe que j’ai voulu coudre dès sa sortie ! La robe Charlotte est un patron de l’édition d’avril du magazine Fibremood. Je sais, depuis une nouvelle édition est sortie. Je vous ai d’ailleurs déjà présenté la robe Colette issue de cette nouvelle édition. Mais pour autant, Charlotte me faisait de l’œil. 

Charlotte est LE patron de la robe portefeuille à volants ! Le patron est en version longue dans le magazine, mais il est possible de télécharger le patron en version courte gratuitement sur le site de Fibremood. J’ai choisi de réaliser la version courte d’après le patron téléchargé en ligne.

Si j’ai mis autant de temps à coudre ma robe Charlotte de Fibremood, c’est parce que j’attendais le tissu parfait. Je voulais un tissu imprimé, mais qui ne fasse pas too much. Je trouvais que les volants apportaient déjà beaucoup à la robe, et je ne voulais pas la surcharger. J’ai cherché longtemps, et finalement j’ai enfin trouvé mon bonheur ! Une jolie viscose bleue imprimée chez Eyrelles Tissus. La viscose est toute douce et de super qualité. C’était ma toute première commande chez Eyrelles Tissus et c’est une très belle découverte. 

Pour coudre Charlotte, il ne faut pas être alarmé par le nombre de pièces qui composent la robe. C’est vrai qu’il y en a beaucoup, mais elle se coud bien plus facilement qu’elle en à l’air ! Le plus long a été de faire l’ourlet du volant. J’ai utilisé mon pied spécial ourlets roulottés pour la machine à coudre. Avec beaucoup de patience car le volant est vraiment très très long (il fait tout le tour de la robe), cela se fait. À partir de là, le reste du montage de la robe est très simple. Je n’ai fait qu’une seule modification au patron : j’ai raccourci les manches pour en faire une robe d’été à manches courtes.Pour le reste, rien à dire, les patrons Fibremood sont très bien coupés si on suit le tableau des tailles et les instructions toujours bien détaillées.

Je pense que si je refais une robe Charlotte, je ferais en sorte que l’arrière tombe au même niveau que l’avant. De base la robe est faite asymétrique avec un devant plus court que le dos, mais personnellement je suis un peu moins fan du tombé vu de dos. Je saurais pour la prochaine fois ! 

J’ai longtemps hésité avec les manches de ma robe Charlotte. Je me suis demandé si je raccourcissais les manches encore un peu plus, ou bien si j’en les laissais comme tel, juste au-dessus de coude. Finalement je l’ai portée comme ça une fois, puis deux, et puis finalement je m’y suis habituée et je l’aime beaucoup comme ça. 

La jolie robe Charlotte de Fibremood rejoint donc mon dressing d’été 100% homemade qui, à mon goût, manquait un peu de robes jusqu’à présent. Même si cet article ne sort que début septembre, je vous rassure j’ai étrenné ma petite robe Charlotte tout l’été !  

A très bientôt,

Bye ✨

aucun commentaire

Laisser un commentaire